Accueil > Programmation > Journée d’étude — Écologie : des entités non conventionnelles

Samedi 15 juin 2013

Journée d’étude — Écologie : des entités non conventionnelles

9h45-20h30, ouverture des portes à 9h30

lundi 15 avril 2013, par Astrid

Dans le cadre des journées d’étude « Ce que fait l’écologie à la pensée »
Sous la responsabilité d’Élie Kongs et Émilie Hache

L’écologie est comprise comme l’étude des relations entre des êtres hétérogènes. Les entités qui composent ces relations sont régulièrement ramenées aux catégories classiques que sont les animaux et les végétaux ; rien ne saurait limiter pourtant l’étendue « du paradigme écologique » à ces seules catégories d’être. Sans remettre en cause l’importance et l’urgence des réflexions qui entourent la sphère des êtres vivants, nous souhaiterions montrer que la compréhension du monde que suppose l’approche philosophique de l’écologie conduit à une réévaluation des catégories fondamentales selon lesquelles nous pensons et percevons le même et l’autre, le possible et l’impossible, le juste et l’injuste, le vivant et le mort… En ouvrant le questionnement écologique à des objets qui ne lui sont pas ordinairement attribués, cette journée contribuera à montrer que la philosophie liée à l’écologie ne se limite pas une philosophie morale appliquée à un objet que serait la nature, mais requiert une orientation dans la pensée qui suppose une orientation de la philosophie elle-même.

Journée organisée en collaboration avec les Éditions Dehors et l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense (Sophiapol) et en partenariat avec le Muséum national d’Histoire naturelle.

9h30 : Ouverture des portes

9h45 : Emilie Hache (philosophe à l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense) : Présentation de la journée

10h : Vinciane Despret (philosophe à l’Université de Liège) : L’écologie pratique des morts

11h : Isabelle Stengers (philosophe, Université Libre de Bruxelles) : L’intrusion de Gaïa et/ou les droits de Pachamama : exercices diplomatiques
12h : — Discussion

14h : Brian Massumi (philosophe, professeur à l’Université de Montréal) : Ce que les bêtes nous apprennent de la politique

15h : Tobie Nathan (ethnopsychiatre, professeur émérite à l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis) : Pour une écologie résolue des invisibles non-humains et son application en un parlement des dieux

16h : Projection du film Le Village des damnés de Rolf Willa, présenté par T. Nathan
17h30 : — Discussion autour du film

18h : Projection du film Anata E de Kiomi Yamashita, présenté par V. Despret (sous réserve)
20h : — Discussion autour du film


Vinciane Despret, d’Émilie Hache, Élie Kongs, Isabelle Stengers, Tobie Nathan, Brian Massumi.

Derniers Tweets



Partenaires